Le Tourbillon de la Grande Soif

de Jean-Paul Alègre

Mise en scène de Guy-Michel Carbou

 

La pêcherie de l’armateur Gor Boucar est au bord de la faillite. Même en allant jusqu’au grand tourbillon du milieu du lac, connu pour être un vivier exceptionnel, les prises diminuent. Les eaux autrefois si poissonneuses et bienfaisantes seraient porteuses, selon Viv, la jeune recrue de l’équipage, d’une menace indéfinissable qu’elle seule semble entendre. Bientôt, alors que de l’autre côté du lac, une centrale de capteurs destinés à exploiter l’énergie libérée par le tourbillon se construit, les poissons désertent les eaux pour ne plus jamais revenir…